Chirurgie-Digestive.com Docteur Paul Lachowsky
 
Chirurgie Digestive
Chirurgie de l'obésité
Laparoscopie

Sites d'activité au
sein du CHIREC
Centre Hospitalier Inter-régional Edith Cavell

Nouvelle Clinique de la
Basilique

Rue Pangaert,
37 1083-Bruxelles
Tél. 02/434.21.11.


Institut Médical Edith Cavell
Rue Edith Cavell,
32 1180-Bruxelles
Tél. 02/434.42.40.

Menu :

ENGLISH Version NEDERLANDSE Taal

eXTReMe Tracker


Chirurgie de l'obésité > Choix de la technique

TABLEAU RECAPUTILATIF

 

TECHNIQUES GASTROPLASTIE PAR
ANNEAU AJUSTABLE PAR
LAPAROSCOPIE
GASTROPLASTIE PAR
AGRAFAGE VERTICAL
GASTRECTOMIE
"SLEEVE" PAR
LAPAROSCOPIE
GASTRIC (ou MINI) BY-  PASS  PAR
LAPAROSCOPIE     
DUODENAL
SWITCH  PAR
LAPAROSCOPIE       
Mode d'action Diminue la
quantité
d'aliments ingérés
Diminue la quantité
d'aliments ingérés
Diminue la
quantité
d'aliments ingérés
Diminue la quantité d'aliments ingérés
      +
Diminue 
quantité d'aliments réabsorbés

Diminue la quantité d'aliments ingérés
      +
Diminue beaucoup la quantité d'aliments réabsorbés

 

Risque
chirurgical
Très faible Très faible Faible Faible (dans des
mains expérimentées)
Modéré (dans des mains expérimentées)
Réversibilité
de la technique
Totale et aisée Partielle et aisée Irréversible

Totale- aisée pour le mini bypass.
          - difficile pour le bypass

 

Irréversible
Perte moyenne de l'excès de poids après 5 ans  50 - 60%   50 - 60%  A évaluer   60 - 75%   65 - 80%
Complications
tardives

Peu fréquentes

- carences très rares et bénignes

- dilatation tardive de la poche gastrique (17%) : correction chirurgicale aisée par laparoscopie

- migration intra-gastrique de l'anneau (<2%): retrait chirurgical aisé par laparoscopie

 

Peu fréquentes

- Carences peu fréquentes et bénignes (Fer, Vitamine B12, acide folique).

- Désunion de la ligne d'agrafage (35%). Correction chirurgicale possible (nouvel agrafage ou by-pass gastrique).


Le taux élevé d'échecs a actuellement mené à l'abandon de cette technique. 

 

Peu fréquentes

- carences rares  et bénignes

- en cas d'amaigrissement insuffisant, peut être compléter en un duodenal switch

Fréquentes

- carences en Fer,Calcium, Zinc et Vitamine B12,aisément corrigées

- dumping syndrome possible, surtout dans le bypass classique: mesures diététiques indispensables

Fréquentes

- carences en vitamines A,D,E,B12

- carences en Fer, Calcium , Zinc et en protéines

- selles volumineuse et nauséabondes (syndrome de malabsorption)

- calculs biliaires


 

Le taux de complications pour ces opérations est donc faible: 3% ou moins.
Il augmente en cas de réintervention (patient déjà opéré au préalable d'une chirurgie pour obésité) aux alentours de 6%.

                                                  CONCLUSION

 

 

- Le bypass gastrique par laparoscopie est actuellement l'opération "standard" car elle semble donner à long terme les meilleurs résultats.

 Le mini-bypass gastrique par laparoscopie s'il semble aussi efficace que le bypass classique en terme de perte de poids, est néanmoins responsable dans certains cas d'un reflux bilieux invalidant qui pourrait être la cause de lésions oesophagiennes sérieuses à longue échéance.

- L'anneau gastrique par laparoscopie reste une opération "restrictive" intéressante chez les patients "volume eater" avec un BMI inférieur à 45. Ses résultats à long terme sont cependant moins satisfaisants que le bypass gstrique.

- La gastrectomie sleeve par laparoscopie est également  une opération restrictive efficace indiquée chez les patients "volume eater". Un recul plus important est indispensable afin de pouvoir évaluer son efficacité à long terme. Elle constitue également le premier temps opératoire chez les patients hyper-obèses devant subir un duodenal switch.

 

               

 

avant et deux ans après chirurgie



Coordonnées personnelles : GSM : 0475/47.38.34     email : Contact