Chirurgie-Digestive.com Docteur Paul Lachowsky
 
Chirurgie Digestive
Chirurgie de l'obésité
Laparoscopie

Sites d'activité au
sein du CHIREC
Centre Hospitalier Inter-régional Edith Cavell

Nouvelle Clinique de la
Basilique

Rue Pangaert,
37 1083-Bruxelles
Tél. 02/434.21.11.


Institut Médical Edith Cavell
Rue Edith Cavell,
32 1180-Bruxelles
Tél. 02/434.42.40.

Menu :

ENGLISH Version NEDERLANDSE Taal

eXTReMe Tracker


Chirurgie de l'obésité > La gastroplastie (anneau gastrique ou agrafage)

 

LA GASTROPLASTIE 


Elle a pour but de réduire la quantité des aliments ingérés. La digestion reste inchangée puisque la filière digestive normale (estomac, duodénum, intestin grèle et gros intestin) est préservée.
Le principe est de provoquer une satiété rapide (=suppression de la sensation de faim).
L’opération réduit la capacité de l’estomac à un petit réservoir. Dès que ce dernier est rempli - ce qui est très rapide - le patient ne ressent donc plus la sensation de faim et restreint son alimentation sans difficultés. 
               

 

                                1°) Implications pour le patient

- La gastroplastie, quelle que soit la technique, modifie complètement les habitudes diététiques du patient. Il lui sera demandé de manger lentement, dans le calme et de mastiquer longuement les aliments solides. Il faudra impérativement vous arrêter de manger à la première impression de satiété. En cas de non respect de ce principe (ingestion trop rapide et trop importante d’aliments), apparaîtront douleurs et vomissements qui peuvent devenir sanglants.
- Votre nouvel estomac sera rempli dès que vous aurez ingéré l’équivalent de trois cuillères à soupe d’aliments solides.
- Il faudra boire entre les repas
- Il faut continuer à faire régime. En effet, boire du coca-cola ou manger régulièrement de la glace pourra vous faire grossir malgré la gastroplastie. L'alimentation devra rester équilibrée. Certains aliments passent plus difficilement que d'autres (pain blanc, viande blanche, viande rouge au barbecue) mais cela est très variable d'une personne à l'autre. Vous devrez donc vous faire votre propre expérience.. 
- Le suivi médical post-opératoire sera régulier jusqu’à stabilisation du poids.
- L’amaigrissement sera en moyenne de 4kg par mois et se fera par paliers (de quelques jours à 3-4 semaines) et la stabilisation du poids sera obtenue au bout de 12 à 16 mois. 
- La grossesse, non conseillée durant la période d’amaigrissement dans la gastroplastie par agrafage en raison des carences possibles, est possible dans la gastroplastie par anneau ajustable (grâce au dégonflement complet possible de ce dernier).
- Les carences sont rares et bénignes (surtout dans la technique de l’anneau ajustable) et sont aisément corrigées par des compléments vitaminés et de Fer si nécessaire.

                               2°) La gastroplastie par agrafage vertical                    

 


gastroplastie verticale 

                                    (cliquez sur la photo pour agrandir)


Un réservoir de 40ml est constitué à l’aide d’une pince spéciale qui place quatre rangées d’agrafes verticalement sur l’estomac. L’orifice de sortie a un diamètre de 12mm et ne se modifie pas grâce à un petit anneau de silastic (plastique souple) placé à son niveau.
L’intervention, comme toutes les autres, se réalise sous anesthésie générale et dure en moyenne une heure. Elle implique la réalisation d’une cicatrice d’environ 7cm verticale sous le sternum.
Cette incision est douloureuse et justifie un séjour hospitalier de trois jours après l’opération.
L’alimentation sera moulue durant les premières semaines.
Tous les aliments sont habituellement tolérés ; cependant, la viande (blanche et rouge) et le pain blanc ne sont plus supportés dans 90% des cas.
L’intervention est partiellement réversible par retrait de l’anneau de silastic au bas du réservoir (opération réalisée par laparoscopie).
Les carences alimentaires sont généralement peu importantes et peu fréquentes (suppléments en Fer et acide folique parfois nécessaires).

Résultats à long terme:

Etant donné son haut pourcentage d'échec à long terme, plus de 50% (désunion de la ligne d'agrafage - photo ci-dessous-,dilatation de la poche gastrique), cette opération n'est plus réalisée de nos jours.

fistule gastrogastrique

                                                                 (cliquez sur la photo pour agrandir)

 

                                                3°) Gastroplastie par anneau siliconé ajustable


(double-cliquez 2x sur la flèche)
(le téléchargement peut prendre plusieurs secondes)

 

 

anneau ajustable avec tuyau siliconé  

radiographie: réservoir de taille normale

                                                    (cliquez sur dessins et photos pour agrandir)


L’anneau gastrique ajustable est un anneau implantable placé autour de la partie supérieure de l’estomac, partageant celui-ci en deux tel un sablier dont l’élément supérieur a une capacité d’environ 20ml.

Il se compose de trois parties (voir photos ci-dessus): 
- L’anneau siliconé lui-même qui est doublé d’un ballonnet de remplissage.
- Une chambre d’injection en titane (port-à-cath) placée sous la peau (son emplacement correspond à l’incision de trois cm figurée sur le dessin).
- Un fin tuyau siliconé reliant les deux éléments.
 L’injection d’un liquide spécial dans le port-à-cath permet de gonfler le ballonnet de l’anneau, de diminuer ainsi son diamètre et donc de serrer l’estomac. 

Les avantages de cette technique sont nombreux :
- L’anneau est placé par laparoscopie (coelioscopie) c’est-à-dire à l’aide d’une vidéo-caméra miniature et d’instruments spéciaux qui permettent de réaliser cette opération sans ouvrir l’abdomen, évitant donc une incision inesthétique et douloureuse. La durée opératoire est en moyenne de 1 heure. La sortie de l’hôpital est de ce fait rapide, généralement au bout de deux jours, voire le lendemain de l’opération.
- L’anneau est place AUTOUR de l’estomac, qui n’est donc ni agrafé ni partiellement réséqué. En cas d’enlèvement de l’anneau, l’anatomie de l’estomac est complètement restaurée.
- Le réglage de l’anneau est aisé et adapté à chaque patient, ce qui permet un amaigrissement harmonieux et bien toléré, sans carence alimentaire importante.
- L’alimentation sera liquide durant quatre semaines. Au bout de cette période, 1er gonflement de l’anneau et, dès ce moment, autorisation d’une alimentation moulue durant deux semaines. Au terme de ces deux semaines, deuxième gonflement de l’anneau et autorisation de manger solide. Par la suite,un ou plusieurs ajustements sont parfois nécessaires et se réalisent aisément lors d'une consultation de routine.

Résultats à long terme:

a) La technique a plusieurs avantages:
- peu douloureuse (retour rapide à domicile - le lendemain où le surlendemain de l'opération-)
- respecte l'esthétique
- peu ou pas de carence
- totalement et aisément réversible 

La perte de poids moyenne correspond à une perte de 70% (ou plus) de l'excès de poids au bout de 12 à 16 mois et se maintient entre 50 et 60% au bout de 5 ans.

b) Complications:

- la plus fréquente (17% des cas après 5 ans): la dilatation de la poche gastrique (modérée (photo 3)  ou majeure avec bascule (photo 5)  Conséquence: regain pondéral ou  ou difficultés majeures de s'alimenter. 

                             

- Une complication beaucoup plus rare -  3% des cas après 5ans-  la migration de l'anneau dans l'estomac (photo 4) par usure progressive de la paroi. Conséquence: regain pondéral ou rougeur autour du boitier

                      Photo 3                                                      Photo 4                         

dilatation modérée de la poche gastrique  gastroscopie: migration intra-gastrique de l'anneau

                                      (cliquez sur les photos pour agrandir)                   

                                  

                                                            Photo 5

dilatation et bascule de la poche

                                                            (cliquez sur la photo pour agrandir)

Le traitement de la dilatation de la poche consiste en un repositionnement correct de l’anneau par laparoscopie et permet à l’anneau d’être à nouveau efficace et bien supporté.

La migration intra-gastrique de l’anneau (complication rare) implique le retrait de celui-ci par laparoscopie.La réalisation d’un by-pass gastrique pourra être envisagée par la suite si nécessaire.

La meilleure manière d'éviter ces deux complications reste un suivi régulier du patient qui permettra d'ajuster au mieux le serrage de l'anneau gastrique



Coordonnées personnelles : GSM : 0475/47.38.34     email : Contact